Le métier de soudeur : les mythes et réalités

Formation AEP en soudage semi-automatique. Urgent besoin de main-d'oeuvre dans le secteur industriel en soudage.

Mythe : C’est un métier routinier
Réalité : Ce métier demande d’être polyvalent et suscite un côté créatif. Tu soudes des alliages de tout type et utilises différents procédés de soudage. Tu vois évoluer un projet concret à partir d’un plan jusqu’au résultat final et tangible! Chaque projet peut varier.


Mythe :
C’est un métier ancien et désuet
Réalité : C’est un métier d’avenir en constante évolution où la technologie est collée à la réalité de l’industrie. Les entreprises recherchent activement des soudeurs présentement en raison du manque de main-d’œuvre criant. Si tu souhaites accéder à l’un de ces emplois rapidement, c’est un excellent « timing » pour te former! Les perspectives d’emploi sont excellentes!


Mythe :
Les milieux de travail sont limités
Réalité : Les secteurs dans lesquels tu peux œuvrer sont variés : ateliers de soudure, usines de fabrication, garages, manufacturiers, industrie du transport, chantiers de construction, etc.Les possibilités sont larges!


Mythe :
Une courte formation limite mes possibilités d’avancement.
Réalité : Une courte formation te permet d’accéder au marché du travail rapidement en étant fonctionnel. Tu peux continuer à développer ton savoir-faire en te perfectionnant davantage et en te spécialisant. D’ailleurs, une fois embauché, plusieurs entreprises sont prêtes à contribuer à ton développement dans le domaine.


Mythe :
C’est sale, on respire un air de piètre qualité et c’est un environnement de travail bruyant.
Réalité : Les soudeurs travaillent dans des espaces relativement propres et des normes strictes obligent le maintient d’une saine qualité de l’air et limitent le niveau de bruit.


Mythe :
C’est un métier réservé aux hommes.
Réalité : Pas du tout! Les femmes ont leur place dans cette industrie et y excellent. On en veut plus!


Mythe :
Ce n’est pas payant.
Réalité : En moyenne, un soudeur gagne 22,70 $ / heure, mais le salaire varie entre 18 $ / heure en commençant et peut aller jusqu’à 42 $ / heure selon tes années d’expérience, ton expertise, le secteur dans lequel tu travailles et l’éloignement.


Mythe :
N’importe qui peut être soudeur!
Réalité : Les qualités d’un bon soudeur : minutie, précision, excellente dextérité manuelle et polyvalence. Les entreprises recherchent des soudeurs formés et qualifiés!

Maintenant que le métier de soudeur est démystifié, ça t’intéresse?

Inscris-toi maintenant à notre nouvelle formation en soudage semi-automatique qui débutera le 17 mai.
Voici ta porte d’entrée vers une profession en évolution et aux multiples possibilités!

Pour information ou inscription :
https://forgescom.com/formation-soudage-semi-automatique-gmaw-et-fcaw-2/

 

*** Avant le 30 avril, vérifie ton admissibilité au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF).
Tu pourrais recevoir une allocation de 500 $ par semaine pendant tes études. ***

Votre projet n'est pas défini? - Vous vivez une remise en question?

Contactez le sarca, notre service d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement. C’est GRATUIT! 418 669-6043

  • Réfléchir à un changement d’emploi
  • Explorer les possibilités de formation
  • Connaître les formes d’aide financière
  • ET PLUS ENCORE !
  • Cliquez pour plus de détails.